Affiche du film PREMIER PLAN ALGERIE. Graph zed700@free.fr

Affiche du film PREMIER PLAN ALGERIE. Graph zed700@free.fr

"Une caméra, un trépied, un micro canon et surtout l'ardeur de deux jeunes femmes à la recherche du cinéma algérien d'aujourd'hui. Au final : Premier plan Algérie, un cinéma à tout cri : une première oeuvre." - El Watan

"Le film témoigne remarquablement de l'énergie des jeunes vidéastes algériens pour refaire exister le cinéma dans leur pays." - Africulture

"Belle initiative de ces deux jeunes files qui ont parcouru l'Algérie du grand écran depuis son indépendance à nos jours." - Le Soir d'Algérie

Premier plan Algérie, un cinéma à tout cri

réalisé par Elodie Wattiaux et Sihem Merad

(2007, 52’) Production Troisième Monde, Crous Cnous, avec le soutien de Astaldi Algérie et SECUR Technologies.

Image, son, montage : Sihem Merad & Elodie Wattiaux /  Post production : Patrice Théry & Pierre Tassart / Musique originale : Zoheir Mokhtari, Mandala, Sayag Jazz Machine, Wedding Dub

Pal 4/3 stéréo / version originale français - arabe / sous titre français / format disponible : DVCam - miniDV - BétaCam - DVD

Télecharger le dossier de presse

Explorer l'Algérie d'aujourd'hui. Le cinéma semble renaitre après de longues années de coma. A travers différents acteurs participant à la construction d'un nouveau stock d'images et à de nouvelles représentations du pays dévoilant toute la complexité du rapport de l'Algérie avec les images. A travers une configuration de films documentaires et de fictions ancrés dans la société réelle. A travers une Algérie multiple, interrogée par des algériens d'Algérie, des algériens de la diaspora mais aussi par des français liés à ce pays : Belkacem Hadjadj, Jean Pierre Lledo, Habiba Djahnine, Lyazid Khodja, Mounes Hammar, Hassen Ferhani, René Vautier, Malek Bensmail, etc. Au delà de ce panorama, Premier plan Algérie braque ses projecteurs sur une jeunesse dynamique et pleine d'espoir qui oeuvre au retour de la liberté d'expression par le médium cinéma dans un pays en pleine mutation. Cinéma "jdid", "frémissements", "printemps du cinéma algérien" ? Les qualificatifs affluent pour désigner ce nouvel ensemble de productions. Mais quel rôle le cinéma entend il jouer ? A-t-il vraiment sa place dans la société algérienne ? Silence ça tourne... malgré tous les obstacles.

Sihem Merad & Elodie Wattiaux, réalisatrices du film Premier plan Algérie

Sihem Merad & Elodie Wattiaux, réalisatrices du film Premier plan Algérie